Mes livres de chevet

S’abonner

Blog visible sur

Blogs à Croquer cooknblog Blog Appetit
15 Comments »

 

SOURDOUGH BREAD

(Nan, j’rigole, la traduction c’est pour dans 10 ans à peu près !)

 

PAIN AU LEVAIN

 

 

Point de belle-mère, même à l’horizon , 8 000 km et 9 h de décalage horaire nous séparent maintenant. Que du bonheur…elle se lève même la nuit pour m’appeler ! (Pour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, nous habitons à Los Angelès, communément appelée Lalaland, depuis le mois d’août.)

Nous sommes maintenant du côté obscur de la Force. Je me faisais fort d’aller prêcher la bonne parole outre-Atlantique : manger sain, sans OGM, des trucs qu’on fait soi-même, avec des ingrédients qui sentent un peu fort (au hasard un bon maroilles !). Expliquer à toutes ces vieilles frippes gonflées au botox, dont les joues sont presque rendues au niveau des paupières (si, si, j’ai vu ! J’en ai d’ailleurs déduit que Liddl devait également faire dans la chirurgie esthétique), à tous ces playboys dénervés, le bonheur de patouiller, triturer, malaxer, autre chose que les sièges en cuir du dernier Hummer. Et là, en pleine mission évangélique, j’ai découvert qu’il y avait plus de blogs américains, traitant de pain, de levain et autre épicurisme que partout ailleurs. J’ai donc retiré mon armure, et c’est affublée d’un maillot de bain que je boulange dorénavant (je m’intègre !).

D’abord du pain, ça me rassure de savoir que je peux en faire partout. Je fais du pain au levain depuis bientôt un an, ma recette de prédilection jusqu’à présent c’est celle de Jane du blog au levain… une mine d’informations quand on se lance dans le levain. Mais, nouveau pays, nouveaux ingrédients, j’ai testé la recette de pain au levain du blog Wild yeast…verdict, j’en suis au 3ème en 4 jours. J’ai adapté les doses pour faire un pain de la taille d’un batard, pour nous 4.

 

INGREDIENTS :

  • 120g de levain nourrit la veille au soir avec 80g d’eau et 80g de farine, et une pitchnette de miel
  • 300g de farine à pain blanche (type 65 idéalement, pour les ceussent qui n’ont pas de farine à numéro, j’utilise une simple white bread flour, et même de la all purpose, et ça marche du tonnerre)
  • 40g de farine de seigle
  • 200g d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 7g de sel

 

PREPARATION :

  1. Dans la cuve de la machine à pain, versez l’eau, les farines et le levain. Lancez un programme de pétrissage et arrêtez-le au bout d’une à deux minutes, que les ingrédients aient juste le temps de se mélanger. Laissez reposer une 1/2 heure (c’est l’autolyse).
  2. Ajoutez le sel et l’huile d’olive et relancez le pétrissage pour 15 minutes.
  3. Transférez la pâte dans un grand bol (très large de préférence) préalablement huilé et fariné. Couvrez et laissez lever 2 à 3 heures.
  4. Déposez la pâte délicatement sur un plan de travail légèrement fariné, façonnez-la (regardez la vidéo dans cet article ici, ça paraît tellement simple!)
  5. Posez votre pâton dans une cocotte en fonte (mettez du papier cuisson dans le fond) ou comme moi dans une poterie (trouvée sur ce site), couvrez.
  6. Laissez de nouveau lever pendant 2h à 2h30.
  7. Farinez votre pâton, grignez-le (moins il a levé, plus les grignes doivent être profondes)
  8. Enfournez à four froid 50 minutes à 250 voir 260°C.
  9. Prolongez de 5 minutes la cuisson sans le couvercle.
  10. Sortez le pain de la cocotte et laissez le refroidir sur une grille au moins une demie heure.

 

Autres sources très utiles en matières de pain et de levain :

Le pétrin

Bread cetera

Les carnets de Nat (qui m’a permis de démarrer mon 1er levain, recette ici)

 


imprimer

Un de mes livres préférés :