salade panzanella

Panzanella

24 septembre 2010

Métaforte...

Attention ! Y’a de la métaphore dans l’air….Cette fraise….
 

Cette fraise, disais-je, qui essaie de s’installer tant bien que mal sur un fond de tartelette, c’est un peu moi qui tente d’enfiler un jean !

Qu’à cela ne tienne pour faire rentrer la jolie fraise charnue que je suis dans ses beaux habits, il suffit de faire un peu de sport. Même si une fraise ça coure pas bien vite, on peut quand même la dessécher un peu. Pourtant, j’avais pas l’impression d’avoir chômé ces derniers temps.

Retour de vacances le 30 août, après 10h de vol dans la bétaillère ; remise des clefs de la nouvelle maison le 1er septembre ; déménagement le 5 sept, soit 5 jours pour presque tout emballer et préparer la rentrée scolaire. Tout ça avec le jetlag, mais dans ce sens, il nous a plutôt rendu service, levés à 4h du mat, fastoche, t’as avalé ton café en regardant se lever le soleil, il y a déjà 2h et t’as écrasé une masse de travail incroyable, un vrai bulldozer, comme si tu prenais des amphèts avec tes weetabix. Evidemment l’effet est subversif…….vers 17h t’es comme attirée par tout ce qui pourrait te mettre en position horizontale (sofa, lit). Et tu peux tout planter d’un coup net, le repas, les devoirs, les enfants, avec la même énergie qui t’as fait abattre des montagnes le matin même.

Et puis, comme ça manquait encore de piment cette rentrée, tout en hissant les cartons dans le camion, mon coloc répondait aux mail et remplissait le dossier de banque pour l’achat d’une maison en France…..à suivre d’ailleurs…Donc pas mal de calories dépensées, mais toujours pas suffisemment pour se mouvoir sans peine dans ces foutus jeans, et ne pas avoir l’impression d’être une knacky, qui manque d’air.  La solution, en tout cas celle qui correspond à mes obligations du moment, le fitness (c’est la Californie qui veut ça aussi !), bien sûr pas celui des salles, trop cher, pas le temps, et trop de genssss, non plutôt le homemade, comme la cuisine, c’est une déformation chez moi !

Une fois que la décision est prise, il faut que ce soit parfait. Il fut une époque, pas si lointaine d’ailleurs, je prenais d’abord ma voiture (non-sens numéro 1) pour aller dégoter 1 quelconque dvd ou encore la bible de Jane Fonda remasterisée. En général, j’en profitais également pour faire mes courses, je rentrais, j’enquillais sur les devoirs et la préparation du repas, finalement vers 21h, je trouvais un créneau pour visionner mes trouvailles, mais comme j’étais crevée, je faisais ça de mon canapé (non-sens 2). Résultat, je me couchais, j’avais dépensé de l’argent mais toujours pas l’ombre d’une goutte de sueur, et je remettais tout ça à plus tard, c’est à dire jamais. Cette époque est donc révolue, merci internet !

J’ai donc trouvé l’autre jour un petit programme très prometteur, 3 jours par semaine. Dès le lendemain de la 1ère séance, je ne pouvais plus arquer, mon corps n’était plus que douleurs, j’ai traîné la savate toute la journée en gémissant à chaque pas ; un petit programme qui te rappelle donc que derrière le bacon des muscles sommeillent. Mais là, il y a un truc de génie, c’est de commencer le programme du lundi, la veille, soit le dimanche, comme ça t’as 1 jour de plus pour récupérer et être d’attaque le mercredi, SUBTILE ! Hé, c’est qu’on se muscle le cerveau en même temps !

Le sport, c’est bien mais ça creuse, une salade italienne qui répond au doux nom de panzanella, et que je me fais souvent quand je suis seule. Si vous êtes comme moi, et que, ce que vous préférez dans les crudités c’est la fin, quand vous saucez avec le pain, vous ne serez pas déçu ! Fraîche et nourrissante à la fois, elle a la vertu de me permettre de recycler mes croutons de pain. Parce que je ne supporte pas de jeter le pain que je passe du temps à faire !

 


  1. 12 novembre 2010   lambertz merese

    le titre du film dont je parle s’est perdu dans l’atlantique ; Il s’agit de AMORE , film tourné en Italie en 2009;Tilda Swinton y est géniale !!!!!


  2. 10 novembre 2010   lambertz merese

    dans le film de Luca Guadagnino avec Tilda Swinton , c’est la première fois que je vois filmer avec autant de talent le plaisir de déguster un plat raffiné et onctueux !!!!Jouissance des yeux ,raffinement d’une table dressée avec soin !Tout y est : bonheur parfait : vive la cuisine et la joie qu’elle nous procure !!!Après cela , je ne saurais trop t’encourager à continuer ton blog et à faire des heureux autour de toi — tant par la qualité de tes mets que celle de tes commentaires!!!


  3. 1 novembre 2010   MDEMRS

    aujourd’hui 1 novembre et toujours rien de posté,
    mais que fait-on en cuisine à Lalaland ?
    On a chopé le virus de la belle cuisine pour magasine mais rien dans le frigo ?
    On se fait livrer du chinois en boite carton ?
    ou mieux des pizzas ?
    ou pire, on mange Mc Donald ?
    je m’inquiète beaucoup………………….


  4. 30 octobre 2010   roselyne

    et maintenant,après l’entrée,on mange quoi!!!!!!!!!!!!!


  5. Ce plat est si haut en couleurs !! Une vraie merveille qui m’a l’air tout à fait délicieuse !


  6. belle recette !!!!!!! miam miam !!!!!! excellent samedi !!!!! bises


  7. Miam j’adore ce plat, la photo est très appétissante !!!


  8. 29 septembre 2010   Patiou de Touraine

    Enfin ! elle nous est revenue la Masterchef de l’humour et de la cuisine. J’ai guetté tout l’été et n’ai rien vu venir. Je comprends mieux maintenant (les occupations n’ont pas manqué apparemment…). Ta salade sera la bienvenue pour prolonger les souvenirs de l’été (celui de 1976 pas celui de 2010, plutôt pourri celui-là, à mon humble avis).
    J’attends la suite de tes aventures culinaires… et immobilières avec impatience.


  9. 28 septembre 2010   roselyne

    Voilà une petite salade qui tombe à pic pour mon dîner demain soir,recette de sa fille(pour son papa),donc y a pas mieux!!!


  10. 25 septembre 2010   Béa from Buzet

    Mégaforte, la Davina-knack!

    Alors là, chapeau bas à celle qui a plus d’un tour dans son chapeau, ou dans son cul-de-poule, je ne sais pas, mais il est exquis, le coup de la divine fraise! Elle promettait monts et merveilles, l’opulente fraise posée dans son fond de trône riquiqui, elle était appétissante à souhait, la belle des jardins, cette envie déjà de la croquer dans son plus simple appareil rien qu’à la regarder, et entre les lignes cette promesse d’un bon dessert sucré et frais et chantillyesque pourquoi pas, aaahhh! la bave m’en venait déjà aux babines, je délirais, j’étais partie au pays merveilleux des desserts, et quoi?!? J’atterris dans une salade de vieux croûtons et d’ail écrasé! Avec des câpres!
    La désillusion passée, j’applaudis le tour de passe-passe mégarcimoresque! Vive les illusionnistes!
    A ma prochaine salade, je saucerai à ta santé!
    Bisous ma Poulette, et pour la prochaine recette, pourquoi pas une bonne choucroute? Histoire de recycler tes knacks… Faut pas gâcher…


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour le moment)

Pin It on Pinterest

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer