flan parisien

Flan parisien

21 janvier 2016

Merci Bernard....

La minute culturelle de Raminagrobis :
au moins 3 expressions de la langue française se rapportent au flan :

  1. tu vas pas nous en faire un flan !  contexte possible d’utilisation : quand un gamin à qui tu as promis piscine, se met à pleurer parce que la dite piscine est fermée, tu peux lui dire, « tu vas pas m’en faire un flan ».  10 ans plus tard, quand le même gamin te ramène un bulletin scolaire douteux et que tu te mets à gémir, il peut également te dire la même chose.
  2. y aller au flan. Ca c’est mon grand tout mou qui revient de son épreuve de philo au bac et qui me dit qu’il a placé une citation de Moogli dans le livre de la jungle « il en faut peu pour être heureux « , le sujet portant sur le bonheur. Dans ce contexte on peut dire qu’il y est allé au flan, ou bien que c’est du foutage de gueule, c’est d’ailleurs cette dernière option qu’a retenu le correcteur !
  3. comme deux ronds de flan (*). Dans le même contexte que précédemment, il représente mon regard ahuri donc, quand ce même grand tout mou me fait l’annonce de la citation….

Et puis le flan c’est aussi et heureusement cette pâtisserie gourmande. Ca parait simple comme ça à réaliser, on peut se dire à juste titre qu’il s’agit juste d’une pâte à tarte garnie d’une crème pâtissière. Mais si l’on veut la bonne texture, le bon goût et même la bonne épaisseur (oui oui, c’est aussi important), il faut s’en donner la peine. Bernard auteur du blog la cuisine de Bernard et de deux livres maintenant, nous a concocté la recette parfaite ici sa version (avec plus de photos! parce que c’est pas une feignasse lui !)
D’un point de vue nutritionnel, compte tenu de la teneur en oeufs on est dans le menu hyperprotéiné avec juste une part de ce flan , il ne peut plus rien vous arriver, voir même vous pouvez jeûner jusqu’à Pâques….Allez hop, après la galette des rois on se lance.

(*)L’expression remonterait au XVI ème siècle. Le terme « flan » désignait à cette époque de la monnaie. « Deux ronds de flan » se rapportant aux yeux ronds qu’une personne peut montrer lorsqu’elle est surprise de l’argent qu’elle détient. Dans son livre « Le bouquet des expressions imagées » C. Duneton penche pour une origine datant de la fin du XIXème, les ronds désignent en argot de l’argent, et le flan y serait une alternative bon marché et populaire au baba, lequel avait déjà donné l’expression « être baba ».

Qui l’eut cru lustucru, que cette tarte nous mène si loin ….

 


  1. Un flan qui me fait envie. Je note pour m’en faire. Merci


  2. 22 janvier 2016   roselyne thevenin

    j’ai oublié ; je me suis amusée en lisant la minute culturelle de raminagrobis…..


  3. 22 janvier 2016   roselyne thevenin

    ha ha,voilà le retour du flan ;flan certes très bon,mais ma moitié vous dirait même qu’il est délicieux,normal c’est le flan de sa fillotte,donc on ne fait rien de mieux…………..


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vote : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour le moment)

Pin It on Pinterest