tarte aux pommes

La tarte casserole

05 juin 2008

La tarte casserole, ou l'art de se mettre dans les petits papiers de belle-maman...

La photo ressemble de très près à une tarte aux pommes, mais c’est mieux que ça.
Je vous ai déjà parlé de ma belle-doche mère, si si, ici. J’aime beaucoup évoquer ses talents culinaires, surtout parce que ça l’agace, il faut bien le reconnaître. Elle vous dirait d’ailleurs qu’elle manie beaucoup mieux le pinceau que la cuillère, ce qui est très juste. Le problème, c’est que la peinture ça se mange pas, alors forcément ça m’intéresse moins ! Toutefois certaines de ses recettes forcent le respect (faut que j’arrête, elle va finir par croire que j’ai besoin de quelque chose), en tout cas c’est mangeable, voir bon (aïe ! je saigne).
Pour comprendre, pourquoi la tarte aux pommes de belle-maman (qui la tenait elle-même de sa belle-mère) est si bonne, il faut remettre l’expression de son talent culinaire dans le contexte. Son challenge quotidien relève de l’exploit puisqu’elle prépare les repas 10 minutes avant de passer à table, et Noël ne déroge pas à la règle ! Bien sûr, elle travaille sans filet, c’est à dire sans recette, ni mode d’emploi, le superflu n’a pas sa place dans cette cuisine.
C’est pourtant de ce joyeux bordel fatras que sort une fabuleuse tarte aux pommes réalisée en 2 temps, 3 mouvements. Le plus long réside dans l’épluchage des pommes, mais c’est pas mimine qui s’y colle, c’est beau-papa qui oeuvre, en veillant de ne pas trop enlever de peau, c’est pour pas gâcher, hein ! (je suis sûre que l’idée de balancer les pommes entières, direct sur la pâte, lui a déjà effleuré l’esprit !)
On en arrive au vif du sujet, qui explique également le titre de l’article, j’ai nommé la pâte à tarte. Elle se fait dans une casserole, et ne s’étale pas au rouleau (n’en a pas d’ailleurs, ça prend trop de place !), mais à la fourchette. Et aussi saugrenue que cela puisse paraître, ça marche super bien.  
Si comme ma belle-mère, vous voulez faire taire votre brue, servez-là brûlante…sinon attendez juste qu’elle tiédisse.

 

  1. J’ai adoré ton billet !pour la pâte semi feuilletée au cidre de Raymonde Charlon c’est un vrai délice cela donne une tarte aux pommes sublime !
    Bonne semaine
    Sacha


  2. 17 octobre 2008   Isa L'Hermitte

    je veux la tester,la tarte de la bonne Mayennaise. Ca tombe bien ; j’ai plus de temps à perdre dans la cuisine. Je me suis mise à la guitare alors il faut choisir (Kurt Cobain n’a qu’à bien se tenir, ah non c’est vrai, il est mort).

    On mange du Picard le week-end : la honte !


  3. épatante, pas la belle mère, mais sa façon de préparer la pâte à tarte!!


  4. moi aussi j’ai une belle mère qui cuisine rudement bien,ce qui fait que je ne fait plus rien lors des invitations car je passe inaperçu,voire (nulle) si,si!!!!c’est assez frustrant.bz j’adore ton humour…


  5. 30 juin 2008   Fred

    Ca donne vraiment envie d’essayer !
    Et quel talent pour décrire Belle Maman.
    Bravo


  6. Bel hommage à ta belle-mère avec cette belle tarte. ca ne risque pas de m’arriver car déjà la mienne de belle-doche elle ne cuisine pas et en plus on ne peut pas se blairer.


  7. 27 juin 2008   pirouète

    quel talent ! on a vraiment plaisir à lire de telles recettes ! sans parler des photos… hummmmmmmmm !
    féliciations vraiment !


  8. 20 juin 2008   roselyne

    elle a bon dos ta belle maman!!!!!!!!!!!mais il fait avouer que sa tarte est délicieuse .effectivement TGV de la gastronomie,c’est excellent!!!!


  9. 16 juin 2008   M DE MRS

    Merci, je suis très touchée!!!Enfin on me reconnait quelque talent culinaire !!!J’ai encore deux ou trois tours dans mon sac : Si cela t’intéresse , je peux te les dévoiler: Je retiens la formule :TGV de la gastronomie ; Affectueusement ; La belle mère;


  10. Primo : j’aime beaucoup ton humour
    Secundo : cette recette, je l’essaie rapidement
    Tertio : as-tu pensé au fait que tu vas avoir la lourde tâche de transmettre cette recette à ton tour à ta belle-fille ?
    Quarto : rendez-vous dans quelques années sur la blogosphère culinaire pour y lire le billet humoristique ou sarcastique de la belle-fille de madame « occupe-toi de tes oignons »


  11. Essayée et approuvée : la 1ere fois je l’ai mise reposer au frigo avant cuisson et la 2eme fois j’ai essayé tel quel : aussi bonne !
    j’ai commencé de l’étendre à la fourchette et j’ai fini avec la paume de la main c’est même plus rapide et on sent mieux les épaisseurs, ça permet aussi de faire les bords


  12. J’adore cette recette, sans croute, je vais tester merci!!


  13. Rapide et sans se salir les mains, maligne ta belle mère!
    Bonne journée
    Flo Bretzel


  14. Très jolie tarte! Elle a l’air délicieuse. Bonne journée.


  15. génial ton article, ça m’a bien fait rire. Moi aussi je colle Jules à l’épluchage. Ok il est super lent mais t’auras jamais des légumes aussi bien épluchés et aussi bien coupés ! Bien sûr je ne manque pas de le féliciter à chaque fois « ooh c’est parfait mon chéri, tu te débrouilles vraiment super bien ! » comme ça, la fois d’après, il est content de le refaire 😉

    et au passage j’adore le comm de nat lol


  16. Elle me plait bien ta belle mère ! Figure toi que la mienne cuisine tellement à l’avance que quand ça arrive dans ton assiette 1) c’est plus très joli 2) t’as peur de choper une bactérie.
    Très astucieuse cette tarte et moi qui n’est pas de rouleau à pâtisserie, j’suis conquise 😉


  17. Une pâte à tarte à la casserole… du jamais vu… et ça a l’air délicieux… j’en reviens pas…

    🙂


  18. Mais elle a du talent, belle-maman (et idem pour sa belle-fille pour mettre tout ça en mots, c’est très rigolo)! Ca me fait penser à une recette du même acabit mais avec des pêches bien mûres dessus, que j’ai lue un jour dans un bouquin… Miam!


  19. Belle hommage aux belles doches !! lol !
    J’essaierai sûrement cette manière de faire une pâte à tarte. ça m’intrigue un peu. En tout cas, j’ai bien rigolé.
    chrys


  20. Tu as dû lui en remontrer à la belle-doche (censurée!!!!). Ta tarte a l’air de se laisser manger 🙂


  21. Hummm ! J’ai noté ! Et je retiens l’étalage à la fourchette 🙂
    Cette pâte me fait penser à une recette de pâte semi-feuilletée de Raymonde Charlon. Elle y met du cidre à la place de l’eau. Un délice !


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour le moment)

Pin It on Pinterest

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer