madeleine

Madeleines

29 novembre 2019

Ce soir j'attends Madeleine...

Cette semaine, le contenu de mon agenda était assez thématique, avec une évolution quelque peu dramatique sur la fin. Ça commençait naïvement par « écrire article madeleine », puis sont venus les « tests madeleines », suivis de « recherche COMMENT réussir madeleines »,  et pour finir ça s’intitulait « ARTICLE FOUTUES  MADELEINES ».  Parce que, oui ! C’est simple comme chou de faire des madeleines. Mais si t’es un tantinet monomaniaque et que tu veux de la madeleine à BOSSE, sinon rien, ta vie se complique indubitablement. La bosse étant l’équivalent du Saint Graal quand on parle de madeleine.

Toutes les recettes des pâtissiers de renommée y sont passées…Conticcini, Lenôtre, Ducasse, et j’en passe. J’ai même consulté la sœur de ma belle-amère pour vous dire mon désespoir (pas pour sa sœur hein , qui est charmante et adore cuisiner 😄). S’en suit donc une looooooonnnngggguuuuuuueeeee conversation juste pour un numéro de tel parce que la seule madeleine que ma belle-amère consomme c’est la bien nommée « belle-maman » (de fait exprès ?!?) et celles de sa sœur bien sûr ! J’ai visionné 2 millions de vidéos YouTube de madeleines, je crois même que j’en ai rêvé.

J’ai découvert à cette occasion que toutes les fournées ratées étaient présentées tête en bas, ben tiens ! comme ça, tu vois pas que ta madeleine elle a pas de bosse ! madeleineJ’ai donc appris à me méfier d’un excès d’enthousiasme et je filais directement à la fin de la vidéo pour voir la présentation. Idem pour les blogs, toutes les photos de madeleines où l’on ne voit que le dessous côtelé de la bête…suspicion…

La quête de la madeleine parfaite s’apparente quelque peu à une introspection via la méditation, et le rendu et les sensations y sont très personnelles également. Ce que je veux dire par là, c’est qu’en dehors du fait que ça t’apprend la patience, ce qui marche chez moi dans les conditions que je vous présente, ne marchera peut être pas chez vous. Après moults essais bossus ou pas, voici mon verdict, le passage au froid est obligatoire pour le choc thermique, qui conditionne la présence ou non de la bosse.

Sinon, il est vrai que c’est une recette ultra économique et enfantine, réalisable avec un saladier et un fouet. Vous pouvez les décliner à volonté en les parfumant avec ce qui vous fait envie. En suggestion Ici la recette  des madeleines au citron et au gingembre du blog « c’est ma fournée », le cheminement n’a semble-t-il pas été simple non plus ! Cela me rassure . 

Je vous laisse avec le Quasimodo de la pâtisserie… Amusez-vous bien, et partagez en commentaire vos expériences.

 


  1. Merci Nelly 😉


  2. Bravo pour ces bons conseils et surtout les propos introductifs !!!
    Une amie cycliste de mamie Roselyne ‍♀️


  3. 29 novembre 2019   Le petit lapin boudin

    Tu nous en ramène demain ??? ☺️


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vote : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (For 1 votes)

Pin It on Pinterest

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer