Taboulé

09 mai 2020

Un petit point sur nos vies de confinés. On a beaucoup parlé des difficultés des parents confinés avec leurs enfants en bas âge. Période où le multitasking prend tout son sens. Certains de ces parents, en grand prestidigitateurs, réussissent à gérer avec brio un meeting client de 3 heures,  durant lequel le petit dernier a très envie de faire popo, et sa soeur  décide de colorier aux feutres, sur la console en marquetterie de bois exotique Napoléon III, offerte par la tante Aglaë . Chapeau bas, à tous ces parents ! Mais qu’en est-il des ados et leurs parents ? Vous savez ce que ça fait de retirer quasi toutes libertés à des éternels rebelles, à des juniors contestataires en mal de majorité pour justement faire ce qu’ils veulent, à des blanc-becs sans foi ni loi ? Ben je vais vous le dire… ça fait des débats inteeeeeeeerrrrrrminaaaaaables sur l’origine des dictatures, la maltraitance psychologique et j’en passe, et là, faut ECOUTER !!!! Et quand tu es confinée avec un ado, tu écoutes, parce que tu n’as pas le choix, t’es attachée à ta chaise et tu ECOUTES, parfois tu peux t’hasarder à hausser les épaules ou lever les yeux au ciel (mon ultime argument !). Ta chance du moment : la décision de séquestrer les enfants vient d’en haut et pour une fois, pas besoin de répondre au fameux POURQUOI je n’ai pas le droit de sortir ? parce que tu t’en laves les mains (au sens propre comme au figuré d’ailleurs) puisque tu n’y es pour rien, et ça, ça passe tout seul. Et, assis sur ta chaise, les yeux fixés sur le reste de salade, parce que toi, ta préoccupation, c’est de savoir si la salade que tu as faite leur a plu, tu t’émerveilles, tu t’agaces ou tu jalouses  cette énergie de combattant déployée sur ces sujets.  On confine donc plutôt bien tous les 4, on est dans la moyenne. Je redoutais un peu cette promiscuité, mais comme une chance, elle nous a rapproché, on se tolère, on se comprend, et on se marre bien. 

Et le taboulé dans tout ça ? Ben, de toute façon l’ado il aime pas le taboulé c’est bien trop vert…donc il n’y a pas de débat, pour lui, c’est transparent le taboulé ! Pour le reste de la population, c’est un incontournable des barbecues, des pique-niques et lendemains de mariage. Je vous propose la recette qu’une amie libanaise m’avait fait goûtée il y a quelques années de cela, le trouvant excellent elle m’en avait confiée la recette. Je l’ai faite récemment et à l’unanimité on l’a trouvé parfaite. Recette sans cuisson, le boulghour cuit dans le jus de citron et l’huile d’olive. Ce qui, en saveur, l’éloigne considérablement des taboulés occidentaux. Le boulgour en est juste un atour, puisqu’il s’agit plus d’une salade d’herbes, trés fraîche et légère.

Sortez les brochettes et les merguez !!


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vote : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour le moment)

Pin It on Pinterest

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer